Photo André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé


André-Jacques Auberton-Hervé

Un as de la communication qui partage ses idéaux

Il prend part au groupe de travail européen KET sur les technologies clés génériques. Pour que notre continent soit en mesure de poursuivre sa modernisation, l'union est selon lui nécessaire. Pour la sphère économique, André-Jacques Auberton-Hervé (www.andre-jacques-auberton-herve.com/) est un visionnaire.

Un bâtisseur avisé

André-Jacques Auberton-Hervé fait de Soitec un distributeur crédible et incontournable. La réussite de Soitec repose en premier sur sa faculté à conquérir un marché de masse, en l'occurrence celui des disques en silicium employés dans l’informatique et les PC et consoles de jeu. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, en partenariat avec Jean-Michel Lamure, l'entreprise Soitec.

Un parcours exceptionnel

Il étudie ensuite sur les bancs de l’Ecole centrale de Lyon. Très jeune, il croit fermement en l’importance du progrès. Après un parcours exceptionnel, André-Jacques Auberton-Hervé décroche son doctorat dans les années 80, à 24 ans, et prend part à des conférences mondiales dans les domaines qui le passionnent : les semi-conducteurs et le silicium. A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie tout particulièrement les sciences physiques et les matières purement techniques.

Les énergies vertes étant au cœur des questions actuelles, la société d’André-Jacques Auberton-Hervé s'est positionnée en chef de file pour répondre à l'enjeu climatique. André-Jacques Auberton-Hervé occupe la fonction de conseiller spécial au Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED et a par exemple équipé plusieurs dizaines de gares, en plus de l’énergie solaire déployée dans les zones les plus ensoleillées.

Des clients partout dans le monde

Grâce à cinq unités de fabrication implantées dans plusieurs pays, la société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une présence internationale. Dans une économie de plus en plus mondialisée, il comprend très tôt l’intérêt de développer une croissance externe. André-Jacques Auberton-Hervé a pu tenir tête à ses concurrents en introduisant Soitec sur le second marché en 1999.